Livre bus en coulisses-Jamel Kabli

Bus en coulisses

Bus en coulisses, un livre témoignage avec Jamel Kabli

Livre bus en coulisses-Jamel Kabli

 

Quatrième de couverture du livre « Bus en coulisses »

Bus en coulisse-Livre-Jamel KabliJamel Kabli, originaire de Metz est conducteur-receveur dans sa ville natale. Après une longue expérience, il est aujourd’hui intégré dans une grande société de transport partenaire de la métropole. Il aime son métier qu’il trouve enrichissant, au contact de centaines de personnes qu’il transporte chaque jour. Pourtant, il porte en lui la frustration de n’être qu’un numéro dans sa hiérarchie, un pion pour sa direction dans ce jeu de massacre qu’est devenu le marché des sociétés de transport.

Par ce livre il nous expose les coulisses de sa société selon sa vision. Il ne prétend détenir aucune vérité mais veut s’exprimer loyalement autour de ce sujet. Avec simplicité, il soulève des questions d’organisation d’entreprises et quelques constats d’ordre sociologique parfois sévères. Ce langage ne manque pas de sens sur l’observation d’un univers professionnel trop souvent sous tension.

Les liens de Jamel avec l’écriture viennent de son goût pour la lecture. Il trouve dans les livres la richesse de l’imagination qui l’emporte au-delà de son quotidien.Peut-être que l’expérience de ce premier ouvrage lui apportera le désir d’aller plus loin dans l’écriture.

 

Extraits du livre « Bus en coulisses »

Préambule

Pour ceux et celles qui lisent ces quelques pages, sachez que je suis un simple citoyen comme vous.  

J’ai quelque chose en moi que je n’arrive plus exprimer concernant le « métier de conducteur receveur ».

Quand je pense au milieu professionnel où je passe 7 heures à 14 heures par jour, j’ai une boule au ventre et une haine qui me fait vieillir chaque jour davantage.

Je voudrais simplement comprendre pourquoi il en est ainsi et réussir à oublier cette atmosphère pesante, afin de me sentir mieux à l’avenir.

Mais à vrai dire, rien n’y fait, je garde le sentiment qu’il n’y a rien de pire que le travail de conducteur receveur, un monde hypocrite qui psychologiquement vous lamine jour après jour.

Des employeurs, sans aucun scrupule qui peuvent briser un homme sur le long terme…

Ces employés qui en ont marre de travailler pour des privés qui font gonfler leur compte en banque avec leur sang et leur moral entaillé par le vice de ces dirigeants.

Mes employeurs organisent des visites de l’entreprise, des journées portes ouvertes pour vendre des produits ou recruter de nouveaux travailleurs.

Pour ce faire, ils nous exposent comme les filles de joie dans des vitrines de Bruxelles, mascarade accompagnée d’un discours dicté par la direction et contrôlé par leurs lieutenants…

J’ai cette impression de devenir une bombe à retardement qui ne demande qu’à être abandonnée sur une île déserte, afin de ne pas être pris pour un dangereux psychopathe incompris. Perdre le contrôle serait leur donner raison et ça, il n’en est pas question… ça non.

Le point noir majeur : un turn over important

Le turn-over est devenu un phénomène récurrent au sein de l’entreprise. Il s’agit du renouvellement des effectifs, suite à de trop nombreux départs du personnel. Pour exemple, il m’est arrivé d’avoir trois responsables différents sur une période de quelques mois ce qui implique que je dois systématiquement refaire mes preuves auprès de ce nouveau responsable hiérarchique.

Le turn-over est un indicateur précieux pour traduire l’ambiance au sein de l’entreprise. S’il est peu important, cela révèle une situation sociale stable et saine, à contrario, un pourcentage élevé de changements de personnel mettra en lumière un malaise social.

Plusieurs facteurs expliquent les causes d’un turn-over élevé : les mauvaises conditions de travail, le climat social délétère, le stress au travail… Cela empêche une entreprise de fidéliser ses salariés, qui seront alors prêts à quitter leur emploi face à la moindre opportunité qui se présente.

L’absence de promotion, peu de perspective d’évolution, meilleure offre de la concurrence sont autant d’éléments qui peuvent démotiver les employés.

Cependant, il existe des stratégies pertinentes et applicables pour enrayer ce phénomène. En effet, adopter une stratégie basée sur davantage de valorisation et d’implication du salarié peut s’avérer payante et permet de créer un sentiment de proximité, de confiance et d’engagement au sein de l’entreprise. Cela peut apparaître sous plusieurs formes :

         – Un aménagement du temps de travail (proposer des aménagements d’horaires afin de créer une adéquation entre la vie privée et professionnelle des salariés)                                                      

         – Développer une politique de rémunération équitable et transparente (assurer une égalité de rémunération entre les salariés).

En définitive, il faut mettre en place un réel suivi pour le salarié dans l’entreprise pour qu’il se sente considéré et qu’il puisse se projeter vers des objectifs communs avec son employeur.  

Cependant, le point positif c’est que le métier de conducteur ne craint pas de disparaître dans les prochaines années. Il y a de plus en plus de travail dans le secteur du transport et c’est donc vraiment rassurant pour un projet de vie quand on sait que le chômage gagne du terrain.

Les points positifs

C’est une entreprise qui se porte bien sur le plan financier et qui ne cesse de s’agrandir, ce qui est une garantie pour conserver son emploi.

De plus il n’y a aucune discrimination dans la politique de l’entreprise et n’importe quel individu se sent accepté et traité de la même manière, tant sur le plan religieux, ethnique et politique.

Conclusion

Je tiens également à vous dire que ces quelques lignes ne sont que le reflet de mon parcours et de mon opinion…

En aucun cas je n’incite quiconque à être d’accord avec moi, c’est mon ressenti et ma vision que j’exprime sur la situation de mon entreprise. Ceci est le constat que je fais aujourd’hui et chaque individu peut avoir son idée sur cette question…

Chaque métier a ses coulisses et si je suis satirique c’est que je pense la critique bonne à entendre…

 

common right

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France.

Related Posts

  • "Zora, Mon amour" Biographie Extraits du livre "Zora, Mon amour" « Et voici Constantine, la cité phénomène, Constantine l'étrange, gardée comme par un serpent qui se roulerait à ses pieds par le Rhumel, le fantastique Rhumel, fleuve d'enfer roulant au fond d'un abîme rouge, comme si les flammes éternelles l'avaient brûlé.…
    Tags: me, l, j, ne, d, n, a, qu, ai, se
  • "Fils de Chahid, les martyrs oubliés", un récit biographique poignant.                         Mokhtar a 5 ans quand commence la guerre d' Algérie et 13 ans lorsqu'elle prend fin. Il sera marqué à vie par ce conflit sanglant qui endeuilla son…
    Tags: l, d, ne, qu, se, n, plus
  • "L'Ange gardien" récit autobiographique   D'après le manuscrit de Nadine, ce livre a été réalisé en trois mois. L'ANGE GARDIEN relate le parcours d'une femme qui dès son plus jeune âge est confrontée à la maladie...Elle en fera la source de sa vie et deviendra Auxiliaire de Vie... Chaque malade,…
    Tags: ne, plus, l, se, me, vie, d, a, travail, c'est
  • "Au nom du père" de François Jaladeau et Dany Co-auteurs, frères de nouveau réunis, Dany et François nous livrent une saga familiale. Dany raconte et François écrit complétant l'histoire de son propre récit de vie. François Jaladeau n'est plus un débutant puisqu'il signe avec ce livre son quatrième ouvrage qui…
    Tags: d, l, ne, qu, plus, n, a, me, lui
  • La collaboration entre le biographe et son client lors de l'écriture ou la correction de son livre. La collaboration, entre un biographe et son client, est un sujet très sérieux . Mais comment se passe-t-elle? Quel engagement réciproque cela implique-t-il? Ce chapitre est crucial et je veux ici restituer la…
    Tags: ne, plus, me, c'est, a, livre, l, travail, se, cette
  • Biographie "Sous les épines se cachent les roses" écrite en collaboration avec Annie Un récit courageux d'une femme qui s'est battue, échelon après échelon pour devenir une femme d'affaires avertie. Cette réussite a pour autant laissé une marque de culpabilité de ne pas s'être assez occupé de ses enfants. ce…
    Tags: l, d, j, me, a, n, c, plus
  • Le livre  "L'ENVOL" de EUQINIMOD Corrections d'un livre en collaboration avec Dominique. Ce travail a nécessité 11h30 de réécriture. L'histoire courageuse et exemplaire qui lutte à la fois contre la maladie et contre la manipulation d'un homme qui dit l'aimer. EXTRAITS DU LIVRE Préface L’écriture de ce livre m’a permis…
    Tags: me, j, ne, plus, moi, d, a, vie, qu, l
  • Lettres à mon fils- La force de l'amour Extraits du livre "lettres à mon fils"-La force de l'amour Pierre a disparu subitement de ma vie. Il était essentiel pour moi de continuer à m'adresser à lui, de maintenir ce lien d'amour brisé sans y avoir été préparée. Je me suis…
    Tags: me, ne, plus, c'est, vie, se, moi
  • Une vie à Saint-Nicolas de Brem Un livre de Béatrix BOUJASSON réalisé avec la participation de Valérie Jean, Biographe Résumé du livre "Une vie à Saint-Nicolas de Brem" Ce récit est un témoignage de la vie d'un village vendéen entre les années 1940 à 1960 à travers la vie d'une…
    Tags: se, plus, d, ne, a, l, n, y, me, vie
  • Le récit de vie "A JAMAIS LA BEAUTÉ VANDALISÉE" Le calvaire d'une enfant qui avec une force exceptionnelle réussit à s'échapper de son enfermement mais qui ne parvient pas à s'extraire de la douleur ne pas avoir été sauvée par sa mère. EXTRAITS  DU LIVRE "A JAMAIS LA BEAUTÉ VANDALISÉE"…
    Tags: ne, j, l, plus, ai, qu, a, me, d, n
  • Vous recherchez un écrivain biographe ? Votre projet d'écrire un livre:  par où commencer ? les réponses aux questions que vous vous posez pour commencer votre travail d'écriture, seul(e) ou accompagné(e) d'un écrivain biographe spécialisé. Si votre histoire était contée. Vous souhaitez raconter l’histoire de votre vie. Vous  n’avez  pas le…
    Tags: ne, a, livre, c'est, me, vie, travail, suis, moi, plus
  • "Lettre Ouverte" Un livre co-écrit par François Jaladeau et Valérie Jean Un travail en profondeur introspectif. Faire le bilan de sa vie affective et  amoureuse n'est pas chose aisée. Retrouver les traces de son passé et lire ses faiblesses et ses complaisances et surtout avec humilité demander pardon pour les blessures…
    Tags: l, c, d, vie, plus, qu, cette, n, ne, s
  •   Simplicité Le tarif horaire de tout travail est de 60 euros ttc quelque soit le travail effectué : écriture, lecture de manuscrit, entretiens, travaux de corrections, restructuration de texte, recherche internet, coaching et accompagnement, PAO, etc.... Accompagnement à l'écriture biographique pour des séances hebdomadaires ou mensuelles Pour les personnes…
    Tags: travail, d'un, plus, vie, ne, livre, se, l'écriture, l, entre
  • Conseils et  Accompagnement pour l'écriture et l'édition d'un manuscrit L'écriture étant une chose très personnelle et très intime, de fait, il est légitime pour chacun de nous de préserver les mots, les idées et les émotions qui vont naturellement émerger dans notre récit. Toutefois, mon travail intervient pour qu'au delà…
    Tags: a, ne, c'est, livre, plus, travail, l'écriture, d'un, se
  •  "Petit écoute la nature" une biographie de Yannick et Jean Résumé du livre "petit écoute la nature"co-écrit par Valérie Jean, Yannick et Jean Une biographie réalisée à quatre mains pour rendre hommage à une mère disparue trop vite, trop tôt. Le récit balaye son enfance au travers les anecdotes de…
    Tags: plus, a, me, se, ne, lui, après, l, cette, suis