accompagnement ecriture-valerie jean

Lettre Ouverte

« Lettre Ouverte » Un livre co-écrit par François Jaladeau et Valérie Jean

accompagnement ecriture-valerie jean

Un travail en profondeur introspectif. Faire le bilan de sa vie affective et  amoureuse n’est pas chose aisée. Retrouver les traces de son passé et lire ses faiblesses et ses complaisances et surtout avec humilité demander pardon pour les blessures faites à autrui, même si elles ne sont pas conscientes et volontaires, c’est un geste d’amour.

Voilà ce qui résume la pensée et la vie de l’auteur : l’amour.

Après une parenthèse longue et douloureuse sur les ratés de sa vie, l’auteur nous livre sa conclusion : la croyance en le Divin qui nous porte, nous guide et nous mène au pardon et à l’amour.

EXTRAIT du livre « Lettre ouverte » co-écrit par François Jaladeau et Valérie Jean

Épilogue

Nous subissons tous des épreuves. Elles sont le sel de la vie. Aussi dures soient-elles à surmonter, elles s’imposent à nous Cette prise de conscience nous donne la possibilité d’en tirer profit pour soi, pour les autres, et de nous dépasser.

Elles nous éclairent, nous enrichissent moralement et nous rendent meilleur. Elles nous montrent le chemin si on s’attache à en trouver le sens.

On ne peut être habité d’une mission que si on a la foi, que l’on communique avec le divin, nos guides spirituels, que l’on sait déceler ce qu’ils nous donnent à percevoir, si nous le saisissons, si nous savons remercier à chaque fois Dieu et nos guides de nous ouvrir les yeux et d’éclairer notre chemin, même le plus sombre, le plus ténébreux.

Dieu nous donne l’énergie et la volonté de remplir la mission intrinsèque pour laquelle nous sommes destinés : même imparfaite, c’est une mission d’amour que nous devons sans cesse peaufiner pour tendre vers le spirituel. Préparer son âme à la mort, à l’autre versant de la vie. Devenir une bonne âme, espérer être guide spirituel à notre tour.

Je crois aux bonnes âmes qui nous guident en illuminant notre cœur. Pour peu qu’on le leur demande et les laisse agir sur nous sans esprit négatif, défaitiste, sans rancœur, sans jugement ni méchanceté, sans laisser aucune place au machiavélisme. Je crois aux bonnes âmes qui propagent de l’amour en nous et autour de nous, dont nous sommes les vecteurs.

Pour moi, c’est cela apprendre à vivre, ça se résume à cela. Vivre c’est fondamentalement apprendre à mourir en paix.

Comme je l’écrivais plus haut, il faut faire quelque chose de ce qui nous arrive dans la vie, il faut s’en emparer, c’est ça vraiment vivre.

Cela commence par la foi : savoir déceler les signes qui nous accompagnent et sont les épreuves indispensables au recadrage, à la prise de conscience, pour donner le meilleur de soi. C’est, je crois, individuellement notre plus grande mission.

Ainsi fortifié, on participe à rendre les autres meilleurs et plus forts, on contribue à les aider à vivre, à sortir de la survie permanente qui les oppresse, et parfois les sclérose…On apporte à tout instant cette petite pierre à l’édifice.

Car chacun n’a pas la même faculté de spiritualité, de foi ou simplement de réflexion. Comme tout le monde n’a pas la même santé, la même énergie, la même résistance ou la même force, la même intelligence, ou ne détient pas la même richesse matérielle ou financière, tout le monde n’est pas du même milieu social. Cela n’enlève rien à personne. Tout le monde est issu d’une fusion, d’une union, de l’amour même aussi maigre soit-il parfois. Tout le monde est amour.

Je reste persuadé que dans chaque être humain il existe plus de bon que de mauvais, plus de richesse intérieure qu’on imagine. Aimons-nous pour ce que nous sommes. Ecoutons-nous. Comprenons-nous.

C’est ce que je crois.

Oui, je crois en cela, oui c’est une question de foi en la vie et en l’au-delà.

Oui, je crois à l’esprit divin. Oui, je crois qu’il nous éclaire et nous guide si nous voulons sincèrement communiquer en toute bonne foi et humilité avec lui, avec nos guides justement, que nous avons aimés et qui nous ont particulièrement aimés sur cette terre, qui sont désormais nos anges protecteurs, pour peu qu’on s’en souvienne, pour peu que nous le reconnaissions et sachions rendre grâce.

Pour conclure, je veux citer cette pensée de Mahatma Gandhi :

« Le bonheur c’est lorsque ce que tu penses, ce que tu dis et ce que tu fais sont en harmonie. »

Soyons heureux !

Biographe Valérie Jean

creative commonsCe(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France.

Related Posts

  • "Au nom du père" de François Jaladeau et Dany Co-auteurs, frères de nouveau réunis, Dany et François nous livrent une saga familiale. Dany raconte et François écrit complétant l'histoire de son propre récit de vie. François Jaladeau n'est plus un débutant puisqu'il signe avec ce livre son quatrième ouvrage qui…
    Tags: d, l, ne, qu, plus, n, a
  • "Zora, Mon amour" Biographie Extraits du livre "Zora, Mon amour" « Et voici Constantine, la cité phénomène, Constantine l'étrange, gardée comme par un serpent qui se roulerait à ses pieds par le Rhumel, le fantastique Rhumel, fleuve d'enfer roulant au fond d'un abîme rouge, comme si les flammes éternelles l'avaient brûlé.…
    Tags: l, ne, on, d, n, a, qu
  • Biographie "Sous les épines se cachent les roses" écrite en collaboration avec Annie Un récit courageux d'une femme qui s'est battue, échelon après échelon pour devenir une femme d'affaires avertie. Cette réussite a pour autant laissé une marque de culpabilité de ne pas s'être assez occupé de ses enfants. ce…
    Tags: l, d, a, n, c, plus
  • "L'Ange gardien" récit autobiographique   D'après le manuscrit de Nadine, ce livre a été réalisé en trois mois. L'ANGE GARDIEN relate le parcours d'une femme qui dès son plus jeune âge est confrontée à la maladie...Elle en fera la source de sa vie et deviendra Auxiliaire de Vie... Chaque malade,…
    Tags: ne, plus, l, vie, d, a, on
  • Une vie à Saint-Nicolas de Brem Un livre de Béatrix BOUJASSON réalisé avec la participation de Valérie Jean, Biographe Résumé du livre "Une vie à Saint-Nicolas de Brem" Ce récit est un témoignage de la vie d'un village vendéen entre les années 1940 à 1960 à travers la vie d'une…
    Tags: plus, d, ne, a, l, n, vie, cette, c, on
  • Définition du terme "Récit de vie" «C'est une  Expression générique où une personne raconte sa vie ou un fragment de sa vie à un ou plusieurs interlocuteurs. » Mais alors me direz-vous quelle est la différence entre un entretien pour une biographie et un entretien dans le cadre de l’accompagnement…
    Tags: vie, l, d, qu
  • Les ateliers d'écriture, la liberté d'écrire Écrire en groupe ou pour soi On entend souvent parler d'atelier d'écriture. Pour les novices, on devine bien qu'il s'agit d'écriture mais après? On sait ce qu'est un atelier mais ce qu'on ne sait pas toujours en revanche c'est ce que recouvre ce terme…
    Tags: d, l, a, on, c, ne, n
  • Comment faire une biographie ? Première rencontre avec votre biographe Tout d’abord, il faut se connaître,  pour assurer un climat de confiance. C’est lors de notre première rencontre, gratuite et sans aucun engagement de votre part que vous poserez toutes les questions sur notre collaboration. C’est  dans cet espace de…
    Tags: d, livre, l, c, s, vie, ne
  • COMMENT JE SUIS DEVENUE ECRIVAIN-BIOGRAPHE ? Pour mieux me connaître, parcourez ce paragraphe qui décrit mon parcours pour devenir biographe familial et venez me voir sur mon blog Ma ligne de vie - devenir biographe ! Née en décembre 1958, en Seine et Marne dans une petite ville ouvrière, je…
    Tags: l, d, vie
  • Pourquoi écrire est une nécessité Ecrire c’est tout cela et bien plus encore. Ecrire est une nécessité impérieuse qu’on ne comprend pas toujours mais qui grandit petit à petit en soi. C’est  faire un arrêt sur image à un moment crucial de notre histoire et être prêt à faire le bilan…
    Tags: d, l, ne, c, qu