biographie valerie jean

Le valet de coeur emporte la dame de carreau

Une biographie réalisée grâce à une quarantaine d’heures d’écriture et d’entretiens.

Extraits choisis

Le temps de l’école

À cette époque là dans nos campagnes, il n’y avait pas de cours en maternelle et les enfants intégraient l’école à six ans. Quand je suis entrée au CP, l’institutrice Mme A devait enseigner dans le même temps aux petits du cours préparatoire, jusqu’aux plus grandes qui préparaient le certificat d’études primaires. Elle devait gérer les quarante élèves que nous étions avec différents niveaux. 

Je partais donc tous les matins à pied pour couvrir les deux kilomètres qui nous séparaient de la ville où il y avait l’école, été comme hiver. Quand il avait beaucoup plu, on rentrait les pieds trempés d’avoir sauté dans les flaques d’eau…Sur le chemin du retour, quelquefois, nous étions embêtées par des garçons qui nous tiraient les cheveux, nous poussaient et allaient jusqu’à nous frapper… Ils étaient durs.

Maman nous préparait la gamelle pour manger le midi chez Mr et Mme R, qui tenait un petit café-épicerie. Mais cela arrivait qu’elle n’ait rien préparé alors elle glissait un mot à Mme R qui nous servait dans sa cuisine un repas préparé par ses soins. Et maman payait après.

Madame R a été ma maîtresse du CE1 jusqu’à la fin de ma scolarité. C’est elle qui a demandé à mes parents à ce que je consulte un ophtalmologue, car je voyais très mal. Non seulement je louchais, mais surtout ma vue baissait. On m’a acheté des lunettes, mais il aurait fallu reprendre rendez-vous un an après… mes parents n’ont rien fait ! Ce n’est que quelques années plus tard, quand j’ai eu mon autonomie que j’ai repris rendez-vous et que je fus opérée.

À l’école, j’étais une bonne élève, souvent la première de ma classe. J’aimais apprendre, surtout le calcul et d’ailleurs j’aurais aimé être comptable. Malheureusement, je n’ai pas pu accéder aux études supérieures.

Malgré la réussite à l’examen d’entrée délivrée à la fin du certificat d’études qui m’aurait permis de poursuivre ma scolarité en internat, et l’insistance de Mme Retombe auprès de ma mère pour que je parte étudier, celle-ci s’y est farouchement opposée, considérant que le trousseau était trop onéreux. Sa décision m’a profondément meurtrie et encore aujourd’hui le regret de ne pas avoir étudié est toujours ancré en moi.

Au travail à 14 ans

Donc à la rentrée de 1966, je ne suis pas retournée en cours et je suis restée à la maison jusqu’en janvier 1967 avant d’être placée dans un restaurant. J’avais 14 ans.

J’étais logée dans une pièce au sous-sol, froide, qui n’était chauffée que de temps en temps grâce à un appareil à gaz, mais qu’il fallait éteindre durant la nuit.Je me lavais dans une bassine d’eau placée dans ma « chambre » et qui gelait l’hiver !

Mais je n’avais pas à me plaindre, car mes patrons étaient corrects, ce qui n’était pas toujours le cas des jeunes filles employées dans la restauration. Dans toutes les places que j’ai occupées, j’ai été déclarée et rémunérée. Pour commencer, j’étais payée 70 francs (10,60 € environ) par mois !

Je rentrais le week-end à la maison où je devais participer aux frais de la maison. Le peu qui me restait, je m’achetais des vêtements. Plus tard, ne partant plus la semaine et dormant à la maison, je devais verser une pension à mes parents. Dans ce restaurant où j’ai travaillé de janvier 1967 à mars 1969, je faisais tout : la « pluche », la plonge, le service, le ménage, le bar

La cité américaine

Je me souviens de mon émotion quand j’ai découvert la montagne. J’étais autant subjuguée par les paysages grandioses que par la profondeur des précipices au bord des routes qui n’avaient pas encore de parapet de sécurité !

Notre voyage dura quinze jours avant de rentrer à Dreux, dans notre nouvelle maison. C’était un petit pavillon de la cité américaine, construite pour héberger les familles des militaires en poste à la base de Crucey, qui sont parties en 1967, après le retrait français de l’OTAN voulu par le Général de Gaulle.

Les Américains vivaient déjà dans des maisons confortables, ce qui était loin d’être le cas chez nous. Nous avons emménagé dans une maison équipée du chauffage central et d’une salle de bain : le luxe quoi ! Cela m’a changé la vie.

D’autres extraits sur mon blog ECRIRE COACH

Le valet de coeur emporte la dame de carreau

Related Posts

  • Zora, Mon amour"Zora, Mon amour" Biographie Extraits du livre "Zora, Mon amour" « Et voici Constantine, la cité phénomène, Constantine l'étrange, gardée comme par un serpent qui se roulerait à ses pieds par le Rhumel, le fantastique Rhumel, fleuve d'enfer roulant au fond d'un abîme rouge, comme si les flammes éternelles l'avaient brûlé.…
    Tags: me, l, j, ne, m, d, était, n, a, ai
  • Tu dois mourir à ce monde avant de mourir avec ce mondeL'aventure passionnante de Pascal, le narrateur, nous emmène pas à pas vers la transformation profonde de sa personnalité, de son être tout entier Extraits de texte Attention, ces extraits sont choisis et ne constituent pas l'intégralité du texte Préambule Depuis tout petit, je me sens guidé, une intuition intérieure m’interpelle…
    Tags: l, j, me, d, m, a, ai, ne, était, plus
  • Mon combat"Mon combat", un livre de Solange accompagné de Valerie Jean Biographe Valérie Jean biographe a accompagné Solange dans l'écriture et la correction de son tapuscrit, par la restructuration de son texte, la correction orthographique et grammaticale et le chapitrage. Solange, petite togolaise a grandi dans cette Afrique dure et merveilleuse…
    Tags: j, l, me, d, était, m
  • Fils de Chahid-Les martyrs oubliés"Fils de Chahid, les martyrs oubliés", un récit biographique poignant.                         Mokhtar a 5 ans quand commence la guerre d' Algérie et 13 ans lorsqu'elle prend fin. Il sera marqué à vie par ce conflit sanglant qui endeuilla son…
    Tags: l, d, ne, était, n, plus
  • Au nom du père"Au nom du père" de François Jaladeau et Dany Co-auteurs, frères de nouveau réunis, Dany et François nous livrent une saga familiale. Dany raconte et François écrit complétant l'histoire de son propre récit de vie. François Jaladeau n'est plus un débutant puisqu'il signe avec ce livre son quatrième ouvrage qui…
    Tags: d, l, ne, plus, n, m, a, me
  • Les couleurs de ma vieLes couleurs de ma jeunesse Une biographie qui raconte l'enfance et la jeunesse de Brigitte sur un fond de paysages ensoleillés méditerranéens où insouciances et déchirements s'entremêlent.   Extraits de "Les couleurs de ma jeunesse". Les années de guerre Les années de guerre vont encore accélérer les changements d’affectation de…
    Tags: l, d, était, a, j
  • Une vie à Saint-Nicolas de BremUne vie à Saint-Nicolas de Brem Un livre de Béatrix BOUJASSON réalisé avec la participation de Valérie Jean, Biographe Résumé du livre "Une vie à Saint-Nicolas de Brem" Ce récit est un témoignage de la vie d'un village vendéen entre les années 1940 à 1960 à travers la vie d'une…
    Tags: était, plus, aux, d, ne, a, l, temps, n, avait
  • Biographie "Sous les épines se cachent les roses" écrite en collaboration avec Annie Un récit courageux d'une femme qui s'est battue, échelon après échelon pour devenir une femme d'affaires avertie. Cette réussite a pour autant laissé une marque de culpabilité de ne pas s'être assez occupé de ses enfants. ce…
    Tags: l, d, j, me, a, n, plus
  • L'envolLe livre  "L'ENVOL" de EUQINIMOD Corrections d'un livre en collaboration avec Dominique. Ce travail a nécessité 11h30 de réécriture. L'histoire courageuse et exemplaire qui lutte à la fois contre la maladie et contre la manipulation d'un homme qui dit l'aimer. EXTRAITS DU LIVRE Préface L’écriture de ce livre m’a permis…
    Tags: me, j, ne, plus, m, d, a, était, l
  • "A JAMAIS LA BEAUTÉ VANDALISÉE"Le récit de vie "A JAMAIS LA BEAUTÉ VANDALISÉE" Le calvaire d'une enfant qui avec une force exceptionnelle réussit à s'échapper de son enfermement mais qui ne parvient pas à s'extraire de la douleur ne pas avoir été sauvée par sa mère. EXTRAITS  DU LIVRE "A JAMAIS LA BEAUTÉ VANDALISÉE"…
    Tags: ne, j, l, plus, ai, a, me, d, n, était
  • "De Perregaux à Beauchamp" Biographie réalisée avec Claude Des souvenirs d'enfance passée dans l'Algérie bousculée par la guerre mondiale puis paisible et  retrouvée dans le chaos lors du service militaire. Claude dévoile au-delà de ces tranches de vie son amertume d'avoir subi les affres de la douleur de la différence...Un…
    Tags: était, me, ne, plus, a, temps, y, suis, aux, avait
  • "le temps d'une génération" Biographie réalisée avec Celestin. Les souvenirs d'une vie riche de quelques anecdotes professionnelles d'un garagiste qui a connu l'engouement des premières voitures américaines sportives  en France.Le récit aussi de souvenirs d'enfance dans la campagne vendéenne. EXTRAITS DU LIVRE La jeunesse en Vendée Un matin de mi-mars…
    Tags: avait, était, a, plus, me, ne, y, suis, temps
  • Petit écoute la nature "Petit écoute la nature" une biographie de Yannick et Jean Résumé du livre "petit écoute la nature"co-écrit par Valérie Jean, Yannick et Jean Une biographie réalisée à quatre mains pour rendre hommage à une mère disparue trop vite, trop tôt. Le récit balaye son enfance au travers les anecdotes de…
    Tags: plus, était, a, avait, me, ne, maison, après, l, suis
  • Le cercle de paillettes et de sciure - Biographie -Quatrième de couverture Anne Hugon et Guérino Simonelli, nous offrent à travers ce récit une entrée sous le chapiteau de leur vie. Elle fut riche d’émotions, et d’expériences extraordinaires, dans de nombreux cirques de France et d’ailleurs, avant de poursuivre leur passion à l’ombre du chapiteau de l’association « Le Nez…
    Tags: l, d, était, avait
  • COMMENT JE SUIS DEVENUE ECRIVAIN-BIOGRAPHE ? Pour mieux me connaître, parcourez ce paragraphe qui décrit mon parcours pour devenir biographe familial et venez me voir sur mon blog Ma ligne de vie - devenir biographe ! Née en décembre 1958, en Seine et Marne dans une petite ville ouvrière, je…
    Tags: l, d, me, j